Return to site

Bien préparer son remplacement, c’est pas sorcier !

· Remplacement,Hôtellerie,Vacances,Gérant

Vous faites partie de la communauté TEODYM, et vous avez alors accès au vivier de remplaçants que nous avons sélectionnés et validés pour vous (pour découvrir nos critères, rendez-vous sur notre article sur le sourcing).

Vous postez votre première annonce, vous attendez que les professionnels se positionnent dessus, et vous choisissez celui qui semble vous correspondre le plus.

1 Un contrat en bonne et due forme

Après avoir pris contact pour la première fois avec le prestataire (c’est-à-dire votre remplaçant) que vous avez sélectionné, celui-ci vous enverra un contrat de substitution transitoire (de remplacement, pour les intimes).

Le prestataire peut choisir de vous envoyer un contrat édité par lui-même, ou celui que TEODYM peut lui fournir lorsqu’il est validé. Dans tous les cas, ce contrat doit obligatoirement exclure toute forme de subordination, et entre autres, stipuler* :

  • L’objet
  • La durée
  • Les tarifs (hors tarifs TEODYM)
  • Les assurances (TEODYM conserve les éléments d’assurance et de responsabilité civile de chacun des professionnels du vivier, et peut vous les fournir sur demande)
  • Les conditions de vente (annulation, report, acompte…)

Comprenez qu’il s’agit ici d’une relation client-fournisseur.

Imagineriez-vous ne pas signer de contrat avec votre blanchisseur ?

*Liste non-exhaustive, on vous en reparle dans un prochain article

2 Les infos qu’il vous faut

Juste avant de laisser votre hôtel entre les mains expertes de votre remplaçant, il faudra lui donner les clés (logistiques) pour que tout se déroule bien.

C’est en ce sens que TEODYM peut vous fournir une fiche de passation de consignes type, si vous n’en avez pas. Cette fiche, qui est la plus exhaustive possible, comprend la majorité des éléments nécessaires pour que vos clients ne voient pas la différence.

De vive voix et par écrit, on recommande généralement de bien préparer les consignes et l’arrivée du remplaçant pour éviter tout dérangement pendant la mission (par exemple, pensez à communiquer les jours de livraisons, la technique, la détection incendie…).

Il s’agit de se mettre à sa place avant qu’il ne se mette à la vôtre : n’hésitez pas à prévoir une heure ou deux de formations avant de partir.

Une fois tous ces éléments déterminés, vous pourrez lui confier les clés (physiques) et procéder à la passation, en incluant les dossiers clients en cours.

Tout est prêt : vous pouvez partir l’esprit tranquille.

3 L’avis du bon côté

Une fois votre congé terminé, vous serez content de retrouver votre hôtel et vos clients : c’est donc au tour du remplaçant de vous passer ses consignes.

Chez TEODYM, on s’est dit qu’un remplacement était le moment idéal pour profiter d’un œil expert.

C’est pourquoi nous avons mis en place pour nos abonnés Pilpoil le BILAN DE FIN DE MISSION rédigé par le remplaçant au cours de sa mission, et qui propose quelques recommandations bienveillantes à l’hôtelier qui l’a accueilli.

Ça y est, c’est déjà la fin de cette aventure.

La prochaine étape vous appartient : choisir votre future destination, vous reconnecter sur la plateforme, et faire appel à nous !

Pour terminer, trois jours après la mission, vous aurez l’occasion de recommander votre remplaçant auprès d’autres hôteliers via notre questionnaire de satisfaction.

Avec 92% de clients satisfaits, on sait que tous les remplacements ne sont pas parfaits.

Par contre, on a appris au fil des années que chaque détail compte et c’est pour ça qu’on sera là pour vous aider à tout moment.

Contactez-nous sur www.teodym.fr